Grèce

sur les pas de saint jean

 

Patmos n'est pas une grande île, mais elle est l'une des plus connues. C’est ici que Saint Jean a eu sa vision et écrit l'Apocalypse, et c'est pourquoi Patmos est parfois appelée «la Jérusalem de l'Égée». Le Monastère de Saint Jean domine la capitale, Chora, et l'île entière respire la foi et la dévotion. Le monastère de saint Jean le Théologien, avec ses trésors inestimables, et la préservation du village traditionnel de Chora, qui a été construit au Moyen Age, ainsi que la grotte de l'Apocalypse ont été les principales raisons qui ont donné à Patmos cette distinction internationale importante. 

 

patmos

1/2

sur les pas de saint paul

La Grèce d'aujourd'hui n'existait pas au temps de Paul. Trois provinces romaines se partagaient ce territoire: l'Epire, la Macédoine et l'Achaïe. Paul prêcha dans les villes principales de ces deux dernières régions et séjourna longtemps dans les différentes communautés qu'il y avait fondées.

philippes

 

C’est au cours de son deuxième voyage missionnaire, que Paul arrive à Philippes depuis le port de Neapolis (Kavala, aujourd'hui), à 14 km de là, où il a débarqué venant de Galatie et d'Asie Mineure. A nos yeux, cette ville est sa première mission en terre européenne. Paul repassera par Philippes deux fois, lors de son troisième voyage, et leur écrira la Lettre aux Philippiens.

1/1

thessalonique

 

L'apôtre Paul y fonde une communauté lors de son deuxième voyage, à partir des croyants rencontrés dans la synagogue. Il reviendra affermir la foi des Thessaloniciens lors de son troisième voyage et leur enverra également l'une de ses premières lettres.

1/1

beree

 

"Aussitôt, les frères firent partir de nuit vers Bérée Paul et Silas qui, dès leur arrivée, se rendirent à la synagogue des Juifs. Ceux-ci avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique, et ils accueillirent la Parole de tout leur cœur, interrogeant chaque jour les Écritures pour voir si ce que l’on disait était exact. Beaucoup d’entre eux devinrent donc croyants, ainsi que des femmes grecques de qualité et un bon nombre d’hommes. Mais quand les Juifs de Thessalonique apprirent qu’à Bérée aussi la parole de Dieu était annoncée par Paul, ils vinrent là encore bouleverser les foules et jeter le trouble. Alors, aussitôt, les frères firent partir Paul pour qu’il poursuive sa route jusqu’à la mer, tandis que Silas et Timothée restaient là." (Actes des Apôtres 17,10-14)

1/1

athenes

 

Athènes subjuguait les étrangers par l'abondance de ses temples, en particulier les somptueux édifices et le Parthénon, dédié à la grande déesse Athéna, qui surplombent la ville depuis l'Acropole. Partout, des statues de divinités locales ou étrangères, des sanctuaires des cultes à mystères. Paul tiendra un discours devant l'Aéropage, ce prestigieux conseil des anciens qui gouverne la cité, s'inscrivant ainsi dans la continuité des philosophes. Paul tente d'expliquer que le Dieu véritable est la portée de leur connaissance, pour peu qu'ils ne se contentent pas d'idoles d'argent ou de pierre. Il annonce même la résurrection, une idée étrange pour les païens. Mais ici, aucune persécution! Les Athéniens respectent les idées des autres. 

1/1

corinthe

Paul est sans doute venu trois fois à Corinthe. Il semblerait qu'il y crée une communauté importante sans rencontrer beaucoup d'obstacles. Paul fustigera la débauche des Corinthiens (Cf. Première Lettre aux Corinthiens 5,1). Malgré ses remontrances, on sent Paul très attaché à cette communauté turbulente. Il lui écrit au moins quatre lettres, dont deux seulement ont subsisté. C'est de Corinthe également qu'il rédige la Première Lettre aux Thessaloniciens, vers 50, et celle aux Romains, vers 54.

 

1/2
 
 
Inscrivez-vous pour recevoir les nouvelles publications !