L'obélisque de Salmanassar III

la soumission du roi Jéhu

au 9ème siècle av. J.c.

  • Ce bas-relief orne un obélisque noir (British Museum) mis à jour à Nimroud (Irak), l’ancienne Kalkhu, capitale de l’empire néo-assyrien aux 9è-8è s. Le monument célèbre le succès du roi Salmanazar III qui reçoit l’hommage de ses vassaux après avoir mené plusieurs campagnes militaires au Proche-Orient.

  • Les porteurs défilent en procession sur les quatre face de l’obélisque pour apporter au conquérant leur tribut: récolte, armes, vaisselle, animaux domestiques, ou exotiques comme des singes ou des éléphants. Chaque rangée correspond à un territoire identifié par une légende.

  • Traduction de ces inscriptions en langue akkadienne et écriture cunéiforme: «Jéhu, fils d’Omri: J’ai reçu de lui de l’argent, de l’or, une coupe d’or, un vase d’or avec fond pointu, des gobelets d’or, des seaux d’or, d’étain, des sceptres pour un roi et des lances.»

  • Le texte biblique (2 R 9-10) ne dit mot de cette soumission de Jéhu au pouvoir assyrien. Jéhu régna de 841 à 814 environ.

Stèle de Salmanassar III
Stèle de Salmanassar III
Stèle de Salmanassar III

Le roi Jéhu se prosternant devant le grand roi assyrien Salmanassar III.

Inscrivez-vous pour recevoir les nouvelles publications !