"Moi, Taharqa, Pharaon des Deux Terres"

Le musée du Louvre a permis de découvrir ces dernières semaines (jusqu'en juillet 2022) une magnifique exposition sur les rois de Napata, devenus pharaons d'Egypte entre le 8è et le 7è s. av. J.-C.

Le pharaon Taharqa a donné son nom et son titre à l'exposition du Louvre.

Photo: E. Pastore


Situation géographique


Le royaume de Napata se situait entre la 3è et la 4è cataracte du Nil, au pays appelé Kush.


Kush correspond à la région assez vaste et indéfinie qui va de la première à la sixième cataracte du Nil se situant au sud de la frontière actuelle entre le Soudan et l’Égypte. Kush peut aussi désigner toutes les régions se situant au sud du Sahara ou habitées par des personnes de couleur de peau noire, spécialement en Afrique de l’Est. Chez les auteurs grecs et latins, Kush est appelé « Éthiopie » (Αἰθιοπία) qui, étymologiquement, signifie le pays des hommes à la "face" (grec: ops) "brûlée" (grec: aithô). Kush est également désigné par "Ethiopie" dans la Septante (voir notamment Is 43,3). Il faut cependant être attentif au fait que Αἰθιοπία ne correspond pas aux délimitations de l’Ethiopie actuelle, mais bien au nord du Soudan. Dès l’époque byzantine, Kush-Αἰθιοπία prend le nom de «Nubie».

Carte de la région de Kush.

Photo: Connaissance des Arts, pharaon des deux terres, musée du Louvre.


L'histoire résumée


La XXVè dynastie des pharaons d'Egypte est celle des rois de Napata ou dynastie kushite, entre 714 et 666 av. J.-C. Le titre "pharaon des deux terres" fait référence à la Haute et à la basse Egypte, mais ici, dans un jeu de mot employé pour présenter cette exposition, les deux terres font référence à Napata et à l'Egypte réunis.

Le roi Taharqa à gauche faisant une offrande au dieu faucon et à droite sous la protection du bélier Amon. Photo: E. Pastore


La théologie du site sur lequel est bâtie la capitale


Napata était l'ancienne capitale kushite. Elle est construite au pied du Gebel Barkal ou "montagne pure". La croyance voulait que les dieux habitent dans les montagnes. Celle-ci était la demeure d'Amon.

Ville de Napata au pied du Gebel Barkal. Photo: E. Pastore


La ville de Napata est parfois comparée à Karnak en raisons de la magnificence de ses temples construits au fil des siècles, par les Kushites comme par les Egyptiens qui considèrent le site comme un joyau.


La fin de la dynastie napatéenne


La tension entre l'Egypte et Kush est à son paroxysme lorsque Psammétique 1er parvient à s'imposer en Haute-Egypte. Son successeur Psammétique II lance une campagne d'envergure pour reconquérir Kush. Les statues napatéennes furent brisées en -593 et Kush ravagé. Les fragments de ces sculptures furent cachées dans des fosses et retrouvés il y a peu.

Reproduction des statues napatéennes détruites. Photo: E. Pastore


Le royaume kushite est frappé en plein coeur par Psammétique II mettant définitivement un terme aux velléités entre Kush et l'Egypte.

Un kushite attaqué et tué par un lion. Kush est définitivement vaincu.

Photo: E. Pastore


Si la dynastie des pharaons de Napata a pu être renversée, c'est en raison de l'appui que les rois assyriens Assarhaddon puis Assurbanipal ont prodigué aux ennemis du pouvoir kushite.


Quel rapport avec la Bible?


Pour finir, on peut se demander comment l'histoire des rois de Napata croise ou non l'histoire biblique. Plusieurs données se recoupent, même si indirectement. On en évoquera deux:

  • Comme Israël, le royaume de Kush a été sous la tutelle de l'Egypte. Si Kush est parvenu à devenir maître de l'Egypte pendant la courte période d'un siècle, cela n'a pas duré.

  • Les assauts de l'Assyrie ont fortement affaibli l'Egypte, ainsi que Kush, au 7è s. av. J.-C. On se souviendra que le royaume d'Israël avait lui-aussi été entièrement détruit par les Assyriens en -722, c'est-à-dire environ un siècle plus tôt.

L'histoire des rois de Napata entre le 8è et le 7è s. av. J.-C. nous rappelle comment le Proche Orient ancien était dominé et divisé par deux supers puissances: l'Egypte et l'Assyrie. Comme le royaume de Kush, ainsi le royaume d'Israël était-il lui-aussi pris entre deux fronts.


Emanuelle Pastore


Faites un don.png