top of page

Un temple dédié à la déesse Hathor

Tout temple représente le centre du monde. C'est là que l'humain et le divin se rencontrent. C'est là que les hommes viennent chercher le secours divin ou supplier pour l'obtention d'une grâce particulière. Un temple, c'est surtout un lieu sacré sur lequel se sont rendus nombre d'hommes croyant. Dans ce sens, chaque temple mérite notre attention. Je vous invite à faire une petite visite guidée de l'un d'eux. Il s'agit d'un petit temple égyptien, dédié à la déesse Hathor. Il était utilisé au moins dès le 2ème millénaire av. JC. Il se trouve dans le désert, à Timna, à une vingtaine de kilomètres d'Eilat, sur un site assez extraordinaire.


Le site


Le temple se situe dans un paysage tout-à-fait singulier, entouré de hauts rochers, comme vous pouvez le voir ici:

A gauche, paysage désertique à Timna. A droite: colonnes dites de Salomon, Timna.

Photos: E. Pastore


Le site a d'abord été exploité par les Égyptiens dès le 5ème millénaire av. JC pour son cuivre jusqu'au 12ème siècle av. JC. Ici, vous pouvez admirer une mine de cuivre. Le principe consistait à creuser en suivant le filon:

Les mineurs vivaient sur place et avaient, par conséquent, l'usage d'un temple où ils pouvaient sacrifier à leur dieu, en l'occurrence la déesse Hathor, censée les protéger dans les mines.


Le temple égyptien et la déesse Hathor

Hathor est une divinité égyptienne féminine adorée sous la forme d'une vache, ou déesse anthropomorphe à tête de vache à Memphis, et dont l'un des principaux lieux de culte à l’époque ptolémaïque est à Dendara en Haute-Égypte, Hathor a sans doute une origine céleste. La mention d’Hathor, « demeure d'Horus », apparaît dans les textes funéraires. Elle aurait servi de support au soleil. Elle est parfois représentée sous les traits d’une jeune femme coiffée d’une perruque volumineuse surmontée de deux cornes enserrant le disque solaire. La déesse Hathor peut tenir un sistre et la menat, symbole de protection. (Encyclopédie Universalis)

La déesse Hathor sur un des piliers du sanctuaire central.

Gauche: reconstitution, Madain Projet. Droite: Photo InterBible.


Le temple mesure 9 mètres sur 9. L'entrée se situe au sud. Des pierres plates devant la niche correspondent probablement à l'espace réservé au prêtre.

Schéma en haut à gauche: Timna Park, photo en haut à droite: temple, photo E. Pastore.


Éléments égyptiens:

1. Chambre sacrée

2. Niche centrale

3. Bassine cultuelle


Éléments madianites:

3. Bassine cultuelle

4. Autel creusé dans le rocher

5. Pierres élevées ou stèles


Le temple madianite


Les Égyptiens ayant abandonné les lieux au 13ème siècle av. JC - le commerce du cuivre n'étant plus rentable -, des ouvriers madianites ont pris le relève dès le 12ème siècle.


Madian est une région qui se situe au sud-est de Canaan, au-delà de la péninsule du Sinaï.

Carte: Verbum


Ce sont les Madianites qui emmenèrent Joseph comme esclave dans leur caravane et qui le vendirent aux Egyptiens. Plus tard, Moïse fait route inverse en fuyant l'Egypte et en se réfugiant chez les Madianites. Il s'y marie en épousant Cippora, la fille d'un prêtre de Madian nommé Réouël. Plus tard encore, lorsque les Israélites seront libérés d'Egypte, grâce à Moïse, ils auront à affronter les Madianites avant de parvenir sur la terre que le Seigneur leur prépare.


Les Madianites étaient connus pour 'élevage des chameaux, comme en témoigne le livre d'Isaïe:

Un afflux de chameaux te couvrira, de tout jeunes chameaux de Madiân et d’Eifa. (Is 60,6)

Il semblerait que l'ancien temple égyptien de Timna ait donc été réemployé par les Madianites. Ils auraient effacé les hiéroglyphes et transformé la structure en tente. On a en effet retrouvé des tissus de couleurs différentes. La disposition en tente rappelle la description de la tente de la Rencontre, décrite dans le livre de l'Exode.

Gauche: schéma Madain Project.

Droite: reconstitution de la Tente de la Rencontre selon le livre de l'Exode. Photo E. Pastore


On a également retrouvé une bassine et surtout un petit serpent de bronze placé dans la niche centrale. Cela rappelle l'épisode du serpent d'airain suspendu au sommet d'un mât, dans le livre des Nombres (Nb 21,4-9).

Serpent de bronze, Timna. Musée d'Israël. Photo: Avner Uzi


Enfin, ce qui est étonnant, c'est que c'est sur le territoire des Madianites que YHWH se révèle à Moïse, à travers le fameux épisode du buisson ardent (Ex 3). Il faut donc imaginer qu’il existait une mémoire de l’apport madianite au culte de YHWH, avant que YHWH ne devienne le Dieu d'Israël. Il y a finalement de nombreux points de touche entre les Madianites et l'épopée de Moïse!


Emanuelle Pastore


Découvrez d'autres temples sur le site de Via Egeria, notamment le Temple de Jérusalem et sa symbolique.


Faites un don.png