A propos

pourquoi ce site? a qui s'adresse-t-il?

La Bible, avec ses histoires, ses langues, ses différents genres littéraires, les personnages qui la peuplent, ses miracles et ses violences, mais surtout cette lente découverte d'un Dieu qui se révèle peu à peu dans l'histoire des hommes, tout cela s'est passé sur une terre qui se laisse encore découvrir et visiter aujourd'hui.

Ce site n'a d'autre prétention que d'offrir un voyage virtuel à travers la terre sainte et à travers l'écriture sainte. La Bible raconte l'histoire que Dieu fait avec les hommes. Or, cette histoire s'est déroulée sur une terre. Notre religion est une religion de l' i n c a r n a t i o n.

 

Avant nous, de très nombreux pèlerins ont entendu l'appel à se rendre en Terre Sainte en tenant la Bible entre leurs mains. Parmi eux, Égérie, une exploratrice du 4ème siècle. Sa foi et son audace m'ont à vrai dire beaucoup inspirée. Pour mieux connaître son histoire, écoutez ce podcast (Pèlerin, 2019):

 
, première pèlerine en Terre SaintePèlerin, 2019
00:00 / 17:20

La fleur à douze branches, qui sert ici de logo, se présente comme la synthèse d'une lecture des Écritures bibliques qui se veut croyante et qui sous-tend les réflexions présentées dans ce site.

Pierre synagogale de Magdala (1er siècle) représentant une miniature du Temple de Jérusalem. La fleur se trouve sur la face du haut.

Le chiffre douze évoque d'abord la dimension terrestre ou cosmologique. Il rappelle les douze mois de l'année ou les douze signes du zodiac, soit le parcours du soleil dans notre système solaire en une année. Douze est donc d'abord le symbole de la terre, du ciel et de tout ce qu'ils contiennent. Or, c'est précisément dans ce temps que Dieu est à l'oeuvre. C'est dans ce monde que le Verbe s'est fait chair. Ainsi, l'histoire de l'humanité est une histoire sainte parce qu'elle ne se fait pas sans la présence et l'intervention de Dieu. 

 

Le chiffre douze exprime précisément cette histoire que Dieu écrit dans la continuité entre l'Ancien et le Nouveau Testament, entre la première et la nouvelle Alliance, dont le pivot central est Jésus-Christ. Le peuple d'Israël appelé par Dieu se compose de douze tribus, en mémoire de quoi Jésus a choisi et appelé douze apôtres sur qui s'appuie l'Église.​ Nous-mêmes, nous sommes les héritiers de cette histoire sainte qui se poursuit inlassablement jusqu'à ce que s'achève notre pèlerinage terrestre.

On retrouve le même motif de la fleur à douze branches sur une décoration de la synagogue de Capharnaüm (4ème siècle).

En bref, cette fleur à douze branches exprime et rappelle ce qui habite le cœur de tout pèlerin croyant : la conviction que Dieu, à travers son Fils unique Jésus-Christ, précède et guide chacun d'entre nous jusqu'à la Jérusalem d'en haut. Puisse Égérie nous entraîner et nous accompagner sur nos routes ! C'est la seule prétention de ce site.

 

 

Emanuelle Pastore

Laïque consacrée de Regnum Christi

Bibliste, actuellement chargée d'enseignement au Collège des Bernardins et à l'Institut Catholique de Paris

Inscrivez-vous pour recevoir les nouvelles publications !